ÉditorialSeptembre

Éditorial

0

par Sylvain Lessard

L’été se termine prochainement malgré le retour en classe. Profitons de ces derniers moments de la belle saison afin de nous imprégner de souvenirs avant d’affronter le froid.

Citoyens de Saint-Ulric, avez-vous remarqué le bel aménagement à l’extrémité ouest du village? Je sais qu’il n’est pas terminé. C’est un endroit magnifique avec un potentiel immense. Un endroit à développer lors des prochaines années afin de l’aménager selon nos besoins et nos moyens. Les fêtes de la Saint-Jean y ont eu lieu, c’était l’endroit parfait!

Depuis quelque temps, je dis à la blague que le parc intergénérationnel nouvellement rebaptisé Parc Alice-Tremblay, n’a plus vraiment de place pour ajouter des services. Depuis quelques années, il y a eu l’installation des bacs du jardin communautaire, des petites maisons pour les enfants, des modules de jeux, un terrain de pétanque, un terrain de volley-ball, une pergola, un gazebo, des arbres, des aménagements paysagers, des améliorations au terrain de balle, des sentiers de marche et bien plus.

Donc, à partir de 2020, nous améliorerons le parc à l’ouest du village. Est-ce que ce parc a un nom? Pourrait-il se nommer parc du 150e? Il n’est pas parfait, mais la Municipalité l’a acquis et l’a travaillé l’automne passé afin d’accueillir des voyageurs motorisés. J’ai remarqué que souvent un, voire plusieurs de ces mastodontes de la route y étaient présents. C’est très bien des voyageurs supplémentaires dans le village. Cependant posons-nous quelques questions.

Est-ce rentable de mettre à la disposition des motorisés des espaces de camping gratuit?
Est-ce que ce type de voyageur est rentable pour notre communauté?
Est-ce que les campings des alentours accueillent favorablement ce genre d’installation?

Personnellement, j’aime bien l’idée d’un tel endroit, mais j’ai entendu plusieurs propriétaires de camping la dénoncer. Il n’y a pas de camping à Saint-Ulric, mais il est utile de réfléchir à l’impact que cela pourrait avoir.

Pourquoi les citoyens de Saint-Ulric devraient payer pour l’installation de cet endroit alors que ceux qui en profiteront le plus seront des passants?

Le tourisme est un moteur économique pour nos régions. Cependant, ce n’est pas en développant des activités gratuites à outrance que les communautés profiteront de l’effet de levier financier.

Est-ce que les campeurs de passage respecteront les berges et ne souilleront pas notre espace?
La réponse viendra à la fin de chaque été et au fil des années. Il faudrait aménager quelques lieux d’accès à la plage avec explications sur l’érosion des berges.

Est-ce que ces voyageurs motorisés utilisent les produits et services locaux lors de leur passage?
Vont-ils manger une poutine à la cantine ou une glace à la chocolaterie? Boivent-ils une bière au bar ou du vin au vignoble? Vont-ils voir les chutes à Ti-Mé ou cueillir des fraises? Il faudra installer un moyen de communiquer avec ces gens pour les garder ici une nuit de plus et leur faire vivre l’expérience ulricoise.

Nous voyons ces géants de la route circuler sur la 132, ils arrivent pleins de nourriture et autres bébelles achetées chez Costco. Dépensent-ils chez Dubé? Oui, un peu, mais sans plus. S’ils possèdent des camping-cars valant plusieurs dizaines ou plus d’une centaine de milliers de dollars, n’ont-ils pas les moyens de payer une location chaque nuit afin de développer notre communauté?

Et si vous aviez le choix de camper gratuitement dans un stationnement à Saint-Ulric, quel serait votre choix?

Avant de continuer d’aménager, nous devons réfléchir à comment le faire et quels seront les objectifs de ce projet.

Est-ce que Saint-Ulric pourrait s’organiser et en faire un camping municipal? Une trentaine de sites, avec plusieurs autres sites dans le village (derrière l’édifice municipal, près du pont au village, stationnement de la caisse, etc.). Créant quelques emplois, animant le village, ajoutant des services? Je lance le débat.

31Pour répondre à ce message, vous pouvez envoyer vos commentaires par courriel à: ulricois@gmail.com.

Invitation du Comité des fêtes du 150e

Précédent

Virage vert, nettoyer sa maison

Suivant

Lire plus dans Éditorial

You may also like

Éditorial

L’éditorial

par Sylvain Lessard Mea culpa Premièrement, je voudrais m’excuser à ceux et celles qui se sont sentis heurtés par le texte qui donnait ...
Août

L’éditorial

par Sylvain Lessard 2020 est déjà une très grosse année! Qui aurait pu prédire autant de rebondissements spectaculaires? La COVID a fait basculer ...
Éditorial

L’éditorial

par Sylvain Lessard Les vacances sont terminées! La PCU achève, plusieurs entreprises redémarrent, le gouvernement engage des milliers de travailleurs pour les CHSLD… ...
Éditorial

L’Éditorial

par Sylvain Lessard Avertissement: Si vous êtes un adepte des différentes théories du complot, veuillez ne pas lire cet article, à moins que ...
Éditorial

L’éditorial

par Sylvain Lessard Québec Fermé – Qui l’eusses-tu cru? Selon l’encyclopédie, postmodernité intangible, collectif Wikipedia, il y a deux façons d’écrire cette fameuse ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.