ÉditorialOctobre

Éditorial

0

par Sylvain Lessard

L’heure des choix

Une fois de plus, les citoyens sont appelés aux urnes afin de choisir celui ou celle qui nous représentera à Ottawa. Plusieurs candidats sont sur la ligne de départ et entre vous et moi, disons que l’élection fédérale dans le comté, se jouera fort probablement à deux… À moins que l’environnement s’inclue dans les élections et qu’un électrochoc traverse la région.
Dans le coin droit représentant les rouges, Rémi Massé et dans le coin gauche représentant les bleus Kristina Michaud, n’oublions pas ceux du NPD, parti Vert et plusieurs autres.

Le Bloc Québécois renaîtra-t-il de ses cendres? Difficile à dire, difficile à imaginer, les chicanes des dernières années seront-elles derrière lui? En utilisant un slogan trop possessif il chassera les plus multiculturalistes et fort probablement les citoyens issus d’autres cultures. Rappelez-vous que le Bloc Québécois a été une des meilleures oppositions dans l’histoire canadienne en talonnant les gouvernements. Plusieurs scandales ont été déterrés par eux. Ils ont même presque fait parti du gouvernement à l’époque du renversement des conservateurs avec Stéphane Dion à la tête, mais le tout a échoué. Est-ce que le Bloc 2.0 aiderait le comté ou freinerait l’élan actuel? Rester dans l’opposition est-elle une bonne idée? Aussi bien faire parti du gouvernement afin d’avoir plus d’écoute des différents ministères.

Actuellement notre député est très actif et fait un excellent travail en nous représentant bien. Par contre, je me demande comment il fait pour être d’accord avec son parti sur plusieurs questions. Ils se disent pour l’environnement et le gouvernement achète un pipeline, ils se disent démocrates et n’instaurent pas la démocratie proportionnelle, ils se disent pour la gestion de l’offre et sacrifient les producteurs laitiers mais leurs donnent des compensations financières, ils se disent pour une bonne gouvernance et dépensent sans compter… D’un autre côté, ils ont énormément donné aux familles, ils ont amélioré l’accès à plusieurs services, investissent dans les infrastructures locales, l’accès à la propriété et bien plus. Le «Natural Governing Party» a toujours une bonne raison de nous endormir et ce depuis très longtemps…
Le scrutin proportionnel aiderait la cause des partis marginaux (Vert, NPD, PPC…), mais affaiblirait les partis au pouvoir… Encore une fois, les Canadiens risquent de voter pour le moins pire des partis afin de ne pas «gaspiller» son vote, c’est triste.

En démocratie, la politique est l’art de faire croire au peuple qu’il gouverne.
– Louis Latzarue, La Politique (1928)

 

Le cercle de Fermières

Précédent

Rendez-vous avec la famille: la dernière!

Suivant

Lire plus dans Éditorial

You may also like

Éditorial

L’éditorial

par Sylvain Lessard Mea culpa Premièrement, je voudrais m’excuser à ceux et celles qui se sont sentis heurtés par le texte qui donnait ...
Août

L’éditorial

par Sylvain Lessard 2020 est déjà une très grosse année! Qui aurait pu prédire autant de rebondissements spectaculaires? La COVID a fait basculer ...
Éditorial

L’éditorial

par Sylvain Lessard Les vacances sont terminées! La PCU achève, plusieurs entreprises redémarrent, le gouvernement engage des milliers de travailleurs pour les CHSLD… ...
Éditorial

L’Éditorial

par Sylvain Lessard Avertissement: Si vous êtes un adepte des différentes théories du complot, veuillez ne pas lire cet article, à moins que ...
Éditorial

L’éditorial

par Sylvain Lessard Québec Fermé – Qui l’eusses-tu cru? Selon l’encyclopédie, postmodernité intangible, collectif Wikipedia, il y a deux façons d’écrire cette fameuse ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.