DécembreÉditorial

Éditorial

0

par Sylvain Lessard

Qu’est-ce qui se passe à la MRC?
Avez-vous lu les différents articles dans les médias dans ces dernières semaines? C’est spectaculaire, certains prétendent qu’ils veulent congédier la directrice générale de la MRC, d’autres prétendent que le maire de Matane veut le poste de préfet, les maires des petites municipalités se plaignent du poids démocratique de la ville centre… Présentement, il y a comme une lutte de pourvoir au sein de l’organisation.

Dans notre cas, Saint-Ulric est souvent désavantagé dans le système actuel. Nous n’avons qu’un seul vote au sein du conseil des maires même si nous avons plus de 1600 habitants. Nous aurions droit à un second vote si la population atteignait 1700 citoyens! Faites des enfants, au nom de la protection de notre démocratie… Par chance que notre maire a dénoncé cette problématique. Comment changer cette situation?

De plus, même en ayant 1600 de population, nous avons droit au même montant d’aide financière dans le cadre de l’ancien pacte rural. Par exemple, 6400$ pour un projet local, 3000$ du Soutien à la Vitalité, cela étant écrit, Saint-Jean-de-Cherbourg a droit au même montant même si la population de la communauté est moins de 200 habitants. L’impact de ces sommes d’argent est bien plus grand chez eux qu’ici. Nous sommes quelque peu désavantagés financièrement. Plusieurs diront qu’ils ont beaucoup plus besoin d’aide que nous. Cependant, le nombre de projets à financer est plus grand ici.

Ce qui est paradoxal avec la situation à la MRC, c’est comme si la ville centre voulait tout le gâteau et ne voulant même pas laisser les miettes aux petites municipalités environnantes. Ils veulent centraliser les services au sein de la ville et non au sein de la MRC. La ville centre a neuf votes, sans oublier que le maire de Sainte-Paule est le chef pompier de la ville de Matane… Discutable comme situation. Sans oublier que le maire de Matane est un ancien candidat conservateur, qui a habituellement certaines valeurs conservatrices dont le respect des champs de compétences des autres gouvernements et éviter la centralisation des pouvoirs… Que devons-nous faire pour éviter ce genre de situation?

Est-ce le temps de fusionner toute la MRC en une seule ville et la nommer Saint-Ulric?

Est-ce le temps que le préfet soit élu au suffrage universel comme dans certaines MRC au Québec?

Est-ce que le rôle de la MRC est d’offrir un point de service commun afin de permettre aux petites municipalités de profiter de l’expertise engagée?

Pourquoi alors le préfet actuel et certaines municipalités n’en veulent pas des services centraux? Quels sont les véritables objectifs?

C’est le bordel actuellement dans la région. Est-ce vraiment nécessaire d’avoir plusieurs services incendies? Est-ce nécessaire d’avoir plusieurs services d’urbanismes et de taxation?

Sans oublier que bientôt les commissions scolaires feront partie de l’histoire et encore là, il y aura des services à se départager et des responsabilités…

Devrions-nous mettre la région sous tutelle administrative et instaurer une monarchie municipale avec Jérôme à sa tête?

De toute façon, je suis persuadé que la majorité des citoyens ne se sentent pas concernés de cette problématique tant que les routes soient déneigées, les ordures ramassées et que l’eau soit… parfois potable!

Horaire d’ouverture des services Desjardins de Saint-Ulric

Précédent

Messages de votre journal

Suivant

Lire plus dans Décembre

You may also like

Décembre

L’éditorial

par Sylvain Lessard Hommage à nos bâtisseurs! Comme plusieurs d’entre vous le savez, j’ai été membre du conseil d’administration du comité de développement ...
Éditorial

L’éditorial

par Sylvain Lessard Une page de notre histoire se tourne Au cours des dernières semaines, notre institution financière a contacté plusieurs d’entre nous ...
Éditorial

L’éditorial

par Sylvain Lessard Petite devinette. Qui suis-je? Elles se vendent de plus en plus rapidement, elles accueillent de nouveaux visages et de nouvelles ...
Éditorial

L’éditorial

par Sylvain Lessard Mea culpa Premièrement, je voudrais m’excuser à ceux et celles qui se sont sentis heurtés par le texte qui donnait ...
Août

L’éditorial

par Sylvain Lessard 2020 est déjà une très grosse année! Qui aurait pu prédire autant de rebondissements spectaculaires? La COVID a fait basculer ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.