Septembre 2013

Les citoyens font entendre leur voix sur la réforme de l’assurance-emploi

0
Actualités
par Johanne Fournier

Les citoyens et représentants de la société civile de la circonscription de Matane-Matapédia ont fait entendre leur voix aux audiences publiques de la Commission nationale d’examen sur l’assurance-emploi. Celle-ci, co-présidée par Gilles Duceppe et Rita Dionne-Marsolais, était de passage le 28 août à Rimouski pour entendre des citoyens et des groupes associatifs provenant de tous les milieux du Bas-Saint-Laurent.

«La réforme de l’assurance-emploi du gouvernement fédéral a suscité une vague de mécontentements au Québec, estime le député de Matane-Matapédia et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Pascal Bérubé. La Commission nationale d’examen est l’occasion, pour les citoyens du Québec, de faire entendre leur voix face à cette réforme unilatérale du gouvernement Harper. Il est important d’établir un consensus quant au meilleur régime possible pour les travailleurs et les employeurs du Québec.»

Impacts négatifs

«Le Québec est frappé de plein fouet par cette réforme puisque près de 40% des prestataires fréquents s’y retrouvent, poursuit Pascal Bérubé. En effet, le gouvernement fédéral entend obliger un prestataire à occuper un emploi équivalent à 70% de son salaire précédent et jusqu’à une heure de transport. Nous anticipons que cette réforme aura des impacts négatifs sur les entreprises et les travailleurs québécois, notamment ceux des économies saisonnières des régions du Québec.»

Selon le député-ministre, cette réforme augmentera le risque d’appauvrissement de la population, la déstabilisation du marché du travail, la fermeture d’entreprises, faute de main-d’oeuvre saisonnière, la hausse des demandes d’aide de dernier recours, etc. «Les Québécois ne peuvent accepter de tels impacts sans qu’ils aient eu la chance de s’exprimer sur la question», soutient-il.

Audiences dans 19 villes

Mise sur pied le 3 avril par le gouvernement du Québec, la Commission nationale d’examen sur l’assurance-emploi aura tenu, à la fin de l’automne, des audiences publiques dans 19 villes du Québec.

La Commission doit, entre autres mandats, consulter la population québécoise sur la réforme fédérale de l’assurance-emploi, mesurer les impacts de cette réforme, proposer des modifications au régime actuel ainsi que dresser les paramètres d’un régime d’assurance-emploi qui concordera avec les besoins actuels et futurs du marché du travail québécois.

«Rappelons que, suite à la réforme fédérale qui a été mise en œuvre sans étude d’impact et faisant fi de deux motions unanimes de l’Assemblée nationale, le gouvernement du Québec s’est doté de cette première commission nationale d’examen comme geste de gouvernance souverainiste afin de défendre les travailleurs et les employeurs du Québec face aux décisions unilatérales du gouvernement fédéral», énonce M. Bérubé.

La Commission

Les co-présidents de la Commission travaillent, depuis le printemps, avec des experts québécois en matière de politiques d’emploi, dont l’ex-sous-ministre associé à Emploi-Québec, Yvon Boudreau et l’ex-actuaire en chef de la caisse d’assurance-emploi du gouvernement du Canada, Michel-Yves Bébard. De plus, la Commission a consulté de nombreux groupes et spécialistes.

Il est possible de communiquer avec la Commission nationale d’examen sur l’assurance-emploi en écrivant au 800, Place-Victoria, bureau 25.00, 25e étage, C.P. 100, Montréal, H4Z 1B7 ou par courriel à commission.nationale.ae@mess.gouv.qc.ca ou encore .

Réforme

Selon le député-ministre Pascal Bérubé, la réforme de l’assurance-emploi du gouvernement fédéral a suscité une vague de mécontentements au Québec, d’où la nécessité, pour son gouvernement, d’avoir mis sur pied la Commission nationale d’examen sur l’assurance-emploi. (Photo Johanne Fournier)

Équitandem

Précédent

La rue des Prés sera améliorée à Saint-Ulric

Suivant

Lire plus dans Septembre 2013

You may also like

Culturel

Équitandem

Actualités - Loisirs par Johanne Fournier Nouveau centre d’activités équestres à Saint-Ulric Un nouveau centre d’activités équestres a récemment ouvert ses portes à ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.