CollaborateursNovembre

Prévention incendie : le chauffage au bois

0

par Billy Tremblay, pompier préventionniste

 

 

 

Le chauffage au bois

Chaque année au Québec, il survient environ 235 incendies causés par une mauvaise installation ou une utilisation inadéquate des appareils de chauffage au bois (poêle et foyer). Ces incendies, en plus de faire de nombreuses victimes (blessures et décès), entraînent des pertes matérielles considérables évaluées à 50 000 $ par incendie.

 

Les conseils suivants visent à réduire les risques d’incendie de chauffage
Si vous vous apprêtez à faire l’acquisition d’un appareil de chauffage au bois, vérifiez que le sceau de l’Association canadienne de normalisation (ACNOR) ou de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis (US/EPA) apparaisse sur l’appareil que vous voulez acquérir. Ces appareils certifiés réduisent de façon marquée les émissions polluantes de fumée et de cendre, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison.

Il est fortement suggéré de faire installer votre foyer ou votre poêle à bois ainsi que la cheminée par un professionnel.

Avant la première flambée :
• À l’automne, examinez votre cheminée, à l’aide d’un petit miroir, afin de vous assurer qu’aucun débris n’est venu l’obstruer pendant l’été (nid d’oiseau, pièce détachée, etc.);
• Assurez-vous que la maçonnerie et les joints à l’intérieur du foyer sont intacts;
• Assurez-vous que les pierres réfractaires à l’intérieur de votre poêle à bois sont entières et que le joint d’étanchéité de la porte n’est pas fendu ou incomplet;
• Assurez-vous qu’aucune rouille ou corrosion n’apparaît sur la cheminée extérieure;
• Entreposez les cordes de bois dehors, loin de la maison.

Faites ramoner la cheminée chaque année!
La créosote est un dépôt formé par la fumée. Elle s’agrippe aux parois de la cheminée et est très inflammable. Seul un bon ramonage peut l’éliminer.

Utilisation de votre appareil de chauffage :
• Entrez seulement quelques brassées de bois à la fois. Conservez-les loin du foyer ou du poêle à bois;
• Utilisez du bois de qualité et sec. Le bois vert augmente la formation de créosote;
• Utilisez des bûches de petite taille. Elles brûleront plus proprement, formant moins de créosote;
• Faites brûler peu de bûches à la fois;
• Faites entrer assez d’air dans l’appareil à combustion pour que les flammes soient vives, favorisant ainsi une combustion complète et produisant moins de fumée;
• Faites ramoner la cheminée par un professionnel chaque année. Si vous utilisez beaucoup votre appareil, il est recommandé de faire ramoner la cheminée à toutes les cinq cordes de bois brûlées.

 

 

Présentation d’album : Daniel Bélanger Travelling

Précédent

Recette du mois: chocolat chaud au caramel

Suivant

Lire plus dans Collaborateurs

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.