ActualitésÉditorial

Éditorial: Est-ce la fin de notre journal?

0

par Sylvain Lessard

Est-ce la fin de notre journal? Qui le lit? Qui s’en sert? Qui participe?

Lors de notre assemblée générale annuelle, savez-vous combien de personnes se sont présentées? Quatre personnes, même pas suffisant pour remplir le minimum des sièges d’administrateurs à remplir qui en nécessite cinq. Pourtant à Saint-Ulric, nous sommes 1600. Sur l’ensemble de la population, seulement quatre participent… Certes, il y a quelques collaborateurs, quelques entreprises qui soutiennent financièrement le mensuel, mais voulez-vous le conserver votre journal?

Pourtant, l’avis de convocation était sur la première page du journal. Oui, il y a eu un peu de neige, nous savons qu’il y avait une autre rencontre le même soir, mais les autres, où étiez-vous? En voulez-vous un journal?

Présentement, Pascale, notre présidente, veut quitter le journal après 13 ans de loyaux services. C’est devenu un fardeau pour elle de s’occuper du journal. La correction, la coordination, la vérification, c’est beaucoup de travail. Remercions Pascale chaleureusement pour sa contribution à la communauté.

De plus, Cynthie, notre graphiste, voudrait quitter le journal, elle a de moins en moins de temps pour faire le montage. Son travail lui prend beaucoup de temps et elle voudrait passer à autre chose. Comment la remplacer? Est-ce qu’une version seulement sur internet pourrait être la solution?

Sans oublier Delphine qui a quitté il y a plus d’un an. L’équipe du journal a divisé sa tâche colossale à plusieurs personnes et encore maintenant, son départ se fait encore sentir.

Donc, en juin, L’Ulricois n’a plus de graphiste, en décembre, c’est le départ de notre présidente. Est-ce que Cathy Clément et moi voulons nous occuper du journal à deux? Porter le journal local à bout de bras? Dans mon cas, c’est non. Je ne pensais pas qu’il y avait tant de travail derrière ce mensuel. Faire cet éditorial demande du temps, de la réflexion, sans oublier les autres tâches de la vie en générale.

Cathy s’occupe du site web, de Facebook et des médias électroniques. Cette tâche occupe quelques heures par semaine.

Moi, je m’occupe de la trésorerie, des ventes de publicité et des éditoriaux. C’est fort probablement moi qui en fais le moins en plus!
À plusieurs occasions, je contacte mes amis professionnels afin qu’ils envoient un petit texte concernant leur expertise afin d’informer les citoyens sur divers sujets. Qu’avons-nous reçu? Très peu, quasi rien. Je ne vous en veux aucunement, je comprends que nous avons tous des responsabilités au quotidien et que le journal n’est pas une priorité dans nos vies en soi. Pourtant, des articles sur des sujets variés aident au contenu d’un journal qui a un joli contenant.

Les commentaires et les textes reçus, de vous les citoyens, sont toujours les mêmes: deux ou trois personnes. Une chance que vous êtes là! Un conseiller me mentionnait récemment qu’il vient de recevoir sa première question d’un citoyen même si sa petite annonce est dans le journal depuis quelques mois. Soit que les gens ne lisent pas le journal, que la Municipalité se porte très bien ou sinon qu’il existe une indifférence…

Votre journal local n’est pas une obligation, il ne se crée pas sans effort. Il est beau, il y a du contenu, mais est-ce qu’il est lu?

Le journal sera publié jusqu’en juillet, mais par la suite, nous n’en savons rien. Nous pourrions peut-être avoir un graphiste pour la balance de l’année, mais passé 2019, est-ce qu’en 2020 L’Ulricois existera toujours? Est-ce qu’il sera seulement sur internet? Est-ce que la version papier continuera? Il y a un sondage maison concernant l’avenir du journal.

Répondez au petit sondage, déposez-le aux endroits prévus, répondez via internet…

Est-ce la fin imminente de notre journal?

 

Une semaine de relâche en nouveautés!

Précédent

Que se passe-t-il au CLDRB?

Suivant

Lire plus dans Actualités

You may also like

Actualités

Mgr Belzile sous la loupe

par Marie-Hélène Bouillon, agente de réadaptation Avez-vous vu les filles du secondaire courir dans le village ? Et oui ! Nous participons aux activités du ...
Actualités

Bon voyage Steve!

Tous les membres de L’Ulricois sont attristés par l’annonce du décès de Steve D’Auteuil. Nous souhaitons offrir nos plus sincères condoléances à la ...
Actualités

Projets de Fermières

par Valérie Blanchet Le Cercle de Fermières est un lieu d’échange et de solidarité qui a pour mission de favoriser l’épanouissement des femmes ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.