AoûtInfo-Organismes

Comité culturel de Saint-Ulric 

0
Par Jocelyne Rioux, présidente
Un été bien rempli
Pas de repos cet été pour le Comité culturel, puisque celui-ci participe aux différentes activités dans sa municipalité et se concentre à la préparation des Journées de la culture 2022. Les Journées de la culture sont trois jours d’activités gratuites et ouvertes à tous qui favorisent un plus grand accès de la population aux arts et à la culture. Tel que décrété par l’Assemblée nationale, l’événement se déroule chaque année le dernier vendredi de septembre et les deux jours suivants, partout au Québec.
Journées de la culture 2022 : programmation préliminaire 
Toujours en action durant la saison estivale, le Comité culturel s’affaire à développer une programmation pour les 30 septembre, 1er et 2 octobre prochains. La municipalité s’est d’ailleurs engagée en adoptant une résolution le 4 juillet dernier, signant ainsi la déclaration Proclamation des Journées de la culture. Saint-Ulric bénéficiera, de cette façon, d’une belle visibilité au niveau national. C’est à grands coups de demandes de subventions, de recherche de bénévoles et d’appels aux artistes et artisans que le Comité culturel déploie tous les efforts pour offrir une programmation diversifiée et attrayante. Toutefois, votre participation aux différentes activités demeurera indispensable et témoignera de votre intérêt pour la culture, tout en assurant la pérennité de cet événement.
Ce sera « Haut et fort », telle la thématique de cette année, que nous ferons entendre la culture à Saint-Ulric. Nous vous présentons une programmation préliminaire en espérant qu’elle saura vous plaire et qu’elle vous donnera le goût d’y assister.
Vendredi 30 septembre : ateliers à l’école Mgr-Belzile : Voro (Vincent Rioux), bédéiste originaire du Bic — Ateliers de bandes dessinées. Ateliers d’écriture et de prise de parole avec Angèle Laferrière, enseignante en littérature à la retraite.
Samedi 1er octobre de 13 h à 16 h : mini-salon du livre à la sacristie de l’église avec Line Arsenault, Bédéiste connue des albums La vie qu’on mène, originaire de Matane. Présentation à 14 h 30. D’autres auteurs et autrices se joindront également : Louis Blanchette, Georgette Renaud et Daniel Projean, Andrée Gendron, Aiyana Garot-Régazzi et plusieurs autres. La Chouette Librairie sera présente avec un comptoir d’œuvres québécoises.
Samedi soir au Théâtre du Vieux Garage à 19 h : Spectacle d’Amarre et Basse avec Olivier Garot de Saint-Ulric. Prestations des enfants : ateliers choisis de la veille à l’école Mgr-Belzile, Poèmes de François Larocque, directeur de la troupe « Une petite gêne sur scène » à Saint-Ulric.
Dimanche 2 octobre à la sacristie et à l’Entre Gens : Exposition du Cercle des Fermières de Saint-Ulric avec animation-vernissage de l’exposition de photos de Normand Blais « Les quatre saisons de Saint-Ulric » et conférence à la résidence l’Entre Gens à Saint-Ulric.
De la musique et des contes à l’Entre Gens 
La réputation de notre conteur et musicien Olivier Garot n’est plus à faire, sachant tous qu’il possède un immense talent et qu’il se produira, oui, aux Journées de la culture, mais aussi dans un espace plus intimiste le 18 août à L’Entre Gens à 14 h 30. Dans ce spectacle tout en contes et en chansons, les résidents, résidentes et leurs invités seront charmés par sa voix envoutante et ses mots soigneusement choisis. Le Comité culturel est heureux de parrainer cette activité. C’est un rendez-vous à ne pas manquer.
La Fête nationale : une occasion de célébrer notre histoire par Andrée Gendron
Au cours de la magnifique journée du 25 juin, une quinzaine de personnes ont parcouru avec moi le village de Saint-Ulric pour en apprendre un peu plus sur nos ancêtres et sur le patrimoine qu’ils nous ont laissé. Ce parcours a débuté en nous plongeant au milieu du XIXe siècle au temps où le commerce du bois avec l’Angleterre a fait naître une première scierie sur la rivière Blanche. Elle a été construite sur un terrain acquis par un personnage célèbre, l’honorable J.-Ulric Tessier, qui a donné son nom à notre paroisse.

Pendant plus de cent ans, l’économie du village sera tributaire de l’industrie du bois qui atteindra son apogée au début du XXe siècle avec Joseph Roy et sa famille dont on peut encore voir les belles demeures, aujourd’hui plus que centenaires, à l’ouest de la rivière. La prospérité de l’endroit va permettre l’établissement de commerces et de petites industries dont on trouve les traces dans toutes les parties du village, dont des magasins généraux, des hôtels, des restaurants, des forges, des tanneries et une beurrerie, pour n’en nommer que quelques-uns.
On doit aussi aux pionniers de la paroisse notre grandiose église et plusieurs établissements religieux et scolaires dont la plupart sont aujourd’hui disparus, mais qui restent dans notre mémoire. Je remercie toutes les personnes qui ont pris part à cette promenade et qui m’ont permis de leur transmettre ma passion pour l’histoire de Saint-Ulric.
Une création littéraire digne de monsieur Jean de La Fontaine 
Madame Angèle a nourri l’imaginaire des enfants cette année avec ses ateliers littéraires et ludiques. Le Comité culturel tient à présenter quelques œuvres réalisées par les élèves de l’école Mgr-Belzile. Dans cette édition-ci, nous joignons la création d’une future fabuliste, qui sait ? Il s’agit d’une fable très connue de Jean de La Fontaine, « Le corbeau et le renard » qui a été tronquée. Les enfants devaient la compléter. Nous vous présentons ici la version de Clémentine Scalzi en 3e année.

Fable à compléter

Précédent

Chronique jardinage

Suivant

Lire plus dans Août

You may also like

Août

Le mot du maire

Par Michel Caron Bonjour citoyennes et citoyens de Saint-Ulric. L’été passe trop rapidement à notre goût, mais la Municipalité voit se développer des ...
Août

Grippe aviaire : attention !

Vous avez trouvé un oiseau mort ? Voici comment s’en débarrasser de façon sécuritaire. NE PAS toucher la carcasse de l’oiseau à main nue. ...
Août

Pour des rénovations réussies

Par Julie Lessard Les chambres d’enfants. Et si on aménageait un petit paradis dans la chambre de bébé, une décoration douce et rassurante ...
Août

Mgr-Belzile sous la loupe 

Par Marie-Hélène Bouillon, agente de réadaptation Surveillez vos boites courriel pour les messages, en prévision de la rentrée scolaire prévue pour le vendredi ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.