AoûtInfo-Organismes

Chronique jardinage

0
Par Georgette Rémillard, vice-présidente des Jardins Communautaires de Saint-Ulric
Mois d’août, mois de l’abondance, c’est aussi le mois des maladies. Les nuits étant plus fraîches, il est bon de cesser l’arrosage le soir, car l’humidité et l’eau restent au niveau du sol et du feuillage jusqu’au lendemain, ce qui augmente le risque de maladies.
Les maladies à surveiller :
Chrysomèle rayée du concombre : Culture à risque : concombre, courgettes, courges, melon, etc. La chrysomèle est un petit coléoptère rayé noir et jaune. Il peut manger entièrement les plants. Surveiller du printemps jusqu’à la mi-juillet. La technique la plus efficace est de le ramasser à la main. En prévention, l’utilisation de toiles est le meilleur moyen de protéger les cultures. Garder jusqu’à la fin juillet.
Mouche de la carotte : Petite, 5-6 mm, elle a la tête rouge et les pattes jaunes. Ce sont les larves de couleur blanchâtre qui causent les dégâts. Vous constaterez la présence de tunnels creusés par la larve au moment de la récolte. Vous pouvez consommer les parties intactes des carottes. Période à risque vers la mi-août. Utilisez des pièges collants jaunes pour détecter la présence de l’adulte. Utilisation de toiles, entre le 15 août et la fin septembre, s’avère efficace. La plantation d’oignons dans le même rang aide à camoufler l’odeur de la carotte. Cultivez-les côte à côte dans le même rang.
Oïdium (blanc) des cucurbitacées : Culture à risque : concombre, courge, courgette. Une poudre blanche apparaît sur les feuilles du bas du plant. Les feuilles jaunissent et sèchent, et le plan peut en mourir si la maladie apparaît tôt en saison. Elle cause des champignons. La maladie se développe surtout en août. Coupez rapidement les feuilles affectées. En Prévention, la vaporisation hebdomadaire d’une solution à base de lait (1 partie de lait pour 10 parties d’eau) ou bicarbonate de soude (5 gr par litre d’eau). Faites ce traitement tôt le matin, jamais en plein soleil.
Il existe d’autres maladies, mais celles-ci, nous les avons rencontrées aux jardins communautaires. Alors, surveillez bien !

Comité culturel de Saint-Ulric 

Précédent

Littérature jeunesse

Suivant

Lire plus dans Août

You may also like

Décembre

Comité culturel de Saint-Ulric 

Par Jocelyne Rioux, présidente J’aime Noël… J’aime Noël. Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Pour mille et une raisons. Pour les décorations, ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.