ActualitésJuin

Prévention incendie : Petits conseils préventifs pour le mois de juin

0

par Billy Tremblay, pompier préventionniste

Depuis l’entrée en vigueur des mesures de restriction sur l’usage du tabac dans les lieux publics, on note une tendance à la hausse des incendies ayant comme source de chaleur des articles de fumeur qu’on a négligemment jetés dans des contenants destinés aux végétaux ou dans des zones de végétation. De ces incendies découlent malheureusement d’importantes pertes matérielles.

Le saviez-vous ?
Un mégot de cigarette peut se consumer durant plus de 3 heures et une flamme est susceptible d’apparaître pendant tout ce temps.

31

Les feux dans les terreaux et les végétaux
Les différents terreaux présents sur le marché ne contiennent souvent que très peu de terre véritable. Plusieurs sont enrichis d’engrais chimiques ou d’autres substances combustibles qui constituent un foyer potentiel d’incendie.

Les périodes de chaleur soutenue et de sécheresse au cours de l’été augmentent considérablement le risque d’incendie puisque le sol et la végétation, asséchés, sont plus susceptibles de s’enflammer au contact d’une source de chaleur.

Ainsi, lorsqu’on se débarrasse d’un article de fumeur de façon inadéquate ou dans un endroit inapproprié, le feu couvant, peut, à tout moment, provoquer un incendie et se propager à des bâtiments.

Comment éviter les feux de terreaux et de végétaux
Afin d’éviter tout risque d’incendie lié à une façon inadéquate de se débarrasser d’un article de fumeur, éteignez les mégots dans un cendrier conçu à cet effet, à savoir un contenant non combustible rempli de sable, d’eau, etc.

Placez les cendriers loin de tout objet ou surface inflammable.
Avant de vider un cendrier, assurez-vous que tous les mégots sont bien éteints en y versant un peu d’eau.
Ne jetez jamais les cigarettes ou les allumettes directement à la poubelle.
Lors de vos déplacements, évitez de lancer vos mégots dans la nature.

Jardinez de façon préventive
Arrosez régulièrement vos plantes, haies, paillis, etc., tout en respectant la réglementation en vigueur. Gardez en tête que la terre en pot s’assèche plus rapidement que celle du jardin.

Privilégiez les pots d’argile. Ils conservent mieux l’humidité et ne sont pas combustibles.

Entreposez vos sacs de terre de rempotage à l’abri des chauds rayons du soleil et à l’écart de tout matériau combustible.

Emplois: Camp de jour de St-Ulric on recherche des moniteurs!

Précédent

Assemblée générale annuelle du journal l’Ulricois

Suivant

Lire plus dans Actualités

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.