févrierInfo-Organismes

Des nouvelles de Patrimoine solidaire et du projet de requalification de l’église

0

Par Monique Belley, Présidente et directrice générale

L’assemblée de fondation qui s’est tenue à l’automne a permis d’élire 5 administrateurs. Il s’agit de Marius Lavoie, Marie-Josée Paris-Gingras, Monique Belley, Yvon Bérubé et Gaétan Desrosiers. Jusqu’à maintenant, soixante-dix personnes se sont prévalues du titre de membre de catégorie A (membres votants) de Patrimoine solidaire, organisme à but non lucratif, affirmant ainsi leur intérêt et leur préoccupation quant à la préservation de notre héritage patrimonial.

Au printemps 2021, Patrimoine Solidaire chargeait le Groupe Architecture MB de Rimouski d’établir un carnet de santé pour le bâtiment de l’église, incluant la sacristie. L’étude, qui a été déposée fin octobre 2021, dresse un bilan positif de l’état des bâtiments. Aucune surprise ni problème de grande envergure n’ont été révélés. Il s’agit donc d’une étape importante passée avec succès, qui ouvre maintenant le chemin pour d’autres études.

Selon le plan présenté au Conseil du Patrimoine religieux du Québec (CPRQ), qui finance nos études préliminaires à la hauteur de 75 %, la prochaine étape consiste à procéder à des consultations publiques qui permettront de dresser un portrait des besoins et des opportunités et de travailler en concertation avec les différents organismes locaux. En termes clairs, c’est l’étape où nous rencontrerons les différents intervenants ainsi que nos membres pour échanger sur leurs attentes, leurs besoins, leurs idées. L’enjeu, nous le rappelons, consiste à s’assurer que ce magnifique bâtiment construit et financé par nos ancêtres puisse continuer à être habité et servir la communauté, tout en assurant le financement nécessaire pour le chauffer, l’entretenir et le réparer dans le respect de ses qualités architecturales.

Toutes les municipalités du Québec ont à faire face, ou l’ont déjà fait, à la constante diminution de la pratique religieuse et l’incapacité des diocèses à maintenir la présence du clergé dans tous les villages. Il faut donc travailler en concertation pour planifier la suite. Il s’agit peut-être là d’une formidable opportunité pour en faire un lieu rassembleur, où la pratique religieuse pourra cohabiter avec d’autres usages et d’autres utilisateurs.

Vous aimeriez avoir votre mot à dire, voire même participer à ce projet collectif? Nous rappelons qu’il est possible d’adhérer comme membre de catégorie A à tout moment. Informez-vous auprès des administrateurs ou écrivez-nous à info.patrimoinesolidaire@gmail.com.

Cercle des fermières: Notre message pour février 2022

Précédent

Dernière mission du comité du 150e

Suivant

Lire plus dans février

You may also like

Août

L’Ulricois sur le terrain

Par Véronique Boucher Parc des Rives La nouvelle aire de jeux pour enfants est installée au Parc des Rives ! Avez-vous aussi remarqué la ...
Août

Chronique jardinage

Par Georgette Rémillard, vice-présidente des Jardins Communautaires de Saint-Ulric Mois d’août, mois de l’abondance, c’est aussi le mois des maladies. Les nuits étant ...
Août

Comité culturel de Saint-Ulric 

Par Jocelyne Rioux, présidente Un été bien rempli Pas de repos cet été pour le Comité culturel, puisque celui-ci participe aux différentes activités ...
Août

Fable à compléter

LE CORBEAU ET LE RENARD Maître Corbeau, sur l’arbre, Tenait une fleur. Maître Renard, de sa maison, Lui dit à peu près cela ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.