Comité 150e anniversaire de St-UlricInfo-OrganismesOctobre

Chronique du 150e

0

par Jocelyne Rioux

Quand Saint-Ulric s’éclate, il se hisse au premier rang du palmarès des meilleurs festivaliers de la région. Une fois de plus, la population a répondu présente aux activités des Fêtes du 150e.

Je craignais la redoutable Dame Nature pour notre Super Fête, en effet, elle fut au rendez-vous. Cette fin de semaine-là, un anticyclone a traversé le terrain des loisirs, zone où l’affection était si forte, qu’il n’a laissé sur son passage que des personnes heureuses et contentes de se retrouver. Durant trois merveilleuses journées, sous un soleil extérieur qui nous réchauffait l’intérieur, il a neigé des cristaux de bonheur, il est tombé une averse de joie et la gaieté comme de la grêle offrant ainsi aux participants mille et une occasions de se mettre sous le parapluie des réminiscences, du ressourcement et du renouement.
Les coups de tonnerre et d’éclairs dans le ciel du vendredi donnaient le ton aux festivités.

Il soufflait, dans la collectivité, un doux vent de fébrilité qui avait peine à dissimuler le brouillard dans les yeux voilés de larmes de personnes venues de loin revoir leur village. Se dessinait sur leurs visages un arc-en-ciel de reconnaissance, d’admiration et de tendresse. Décoiffés par la brise de mer, les participants étaient trempés de moments uniques par une pluie de connaissances historiques. Des tempêtes de mots chaleureux, bien choisis pour chaque occasion, se bousculaient à la sortie, ne laissant personne indifférent. Plusieurs fronts chauds ont été observés durant les soirées, procurant un climat où régnaient la fraternité, l’entrain et l’allégresse. Un phénomène lumineux et inextricable avait pris d’assaut Saint-Ulric. L’atmosphère était à son paroxysme. Tous les chemins ne mènent pas à Saint-Ulric, mais il suffisait de longer la route 132 pour y découvrir un village tout en festivités, en lumière et en solidarité.

Au terme de ces activités, le cœur rempli de fierté, nous avons réitéré une avalanche de mercis aux participants, car sans leur assiduité, nous aurions eu des jours gris et ombrageux.

Gardons bien précieusement sous notre radar, la contribution de nos généreux commanditaires qui a permis la diversité et la gratuité des activités. Si vous avez bien regardé dans le ciel vous avez sûrement remarqué le petit nuage, celui- là même où notre amie Lucette s’était installée pour veiller sur nous.

Fête champêtre à la ferme et Brunch en blanc au Verger ont accueilli la population en plein cœur d’une nature bienfaisante où des effluves de parfum se sont modulées au rythme des activités. Quand la ferme ouvre ses portes à la population, ce ne sont pas que des moutons habillés de laine qui retiennent l’attention, mais la générosité, la gentillesse et l’amabilité des hôtes. Quand le Comité des jardins communautaires reçoit ses convives à pique-niquer, c’est à grands coups de saveur et de bon goût qui émoustillent nos papilles au risque de devenir glouton, gourmand, gourmet, épicurien ou gastronome. Recevoir est un art. Eux ont vraiment compris le concept.

Les œuvres d’art dans l’église de Saint-Ulric de Solange Cantin et Jacques Keable sont tout simplement des bijoux historiques qu’il faut se procurer. Quand la générosité d’une personne n’a d’égale que la qualité de son œuvre, il est tout à son honneur de souligner publiquement ce travail.
Pourquoi ne pas mettre en valeur les œuvres d’art de cette majestueuse église? Pourquoi ne pas faire connaître les artistes qui les ont créées? C’est le défi que Solange Cantin s’est donné et qu’elle a relevé avec brio. Un ouvrage de qualité et digne des plus grands a été réalisé par cette Ulricoise de souche, en collaboration avec un journaliste.

Un survol du projet de résidence pour aînés

Précédent

Le cercle de Fermières

Suivant

You may also like

Décembre

Comité culturel de Saint-Ulric 

Par Jocelyne Rioux, présidente J’aime Noël… J’aime Noël. Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Pour mille et une raisons. Pour les décorations, ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.