AvrilInfo-Organismes

Rapport annuel 2018 du Journal L’Ulricois

0

par Pascale Gagné, présidente

Tout au long de la dernière année, L’Ulricois est parvenu à accomplir ses missions. Chaque premier du mois ouvrable, le journal est entré dans les foyers ulricois pour communiquer aux citoyens les événements passés et à venir des organismes, mais aussi en permettant aux Ulricois de s’exprimer. Présent dans les boîtes aux lettres, mais aussi sur un tout nouveau site web, L’Ulricois a su démontrer à toute une région – et plus loin encore – la fierté qu’ont les Ulricois. Respect de la démocratie, collaboration, professionnalisme et dépassement de soi. Ce sont les valeurs qui ont guidé les décisions prises au sein de l’équipe et qui ont appuyé le travail des bénévoles.
Desservant la Municipalité de Saint-Ulric sur tout son territoire avec son journal papier – pour 1 642 habitants (2011) –, mais aussi d’anciens Ulricois établis ailleurs avec le journal web, L’Ulricois est fier d’être tenu entre les mains de gens divers: des enfants, des adultes, des personnes aînées, des Ulricois de souche et des nouveaux arrivants. L’Ulricois invite souvent les gens à lui écrire, soit sporadiquement, soit régulièrement, sur un sujet qui les intéresse.

Cette année encore, L’Ulricois a été distribué, en version papier, dans 780 foyers tout comme l’année passée. Onze parutions, de février à décembre 2018, ont été publiées. Cette année, grâce à l’aide financière du ministère de la Culture et des Communications, L’Ulricois a été imprimé en couleur sur ses huit pages, excepté pour le mois d’août où il a paru en version quatre pages en couleur. De plus, nous avons été en mesure de produire un journal à douze pages (huit pages en couleur, quatre pages en noir et blanc) à partir de décembre 2018. Une nouveauté au niveau de la publicité a été initiée cette année; la publicité ciblée.

Au niveau des statistiques web, nous notons une augmentation de 4% (561/582) des abonnés à notre page Facebook. Le nombre de vues sur notre ancien site web est de l’ordre de 18% (9 442/11 109) d’augmentation. En ce qui concerne les abonnés à notre bulletin électronique, nous enregistrons une augmentation de 3% (176/182). L’Ulricois partage ses statuts Facebook à raison d’un aux deux jours environ, tout comme pour l’année 2017.
Les membres de L’Ulricois se sont déplacés à quelques reprises pour faire des reportages et prendre des photos afin de les publier dans son journal. Par exemple, une personne était présente lors de la pièce de théâtre de la troupe Une petite gêne sur scène.

Les bénévoles qui œuvrent pour le bien de L’Ulricois sont compris dans deux catégories: les membres du conseil d’administration et les membres de la collectivité. L’Ulricois compte cinq membres sur son conseil d’administration.

Pascale Gagné, présidente, est aussi la responsable de la mise en page neutre et de la correction des textes reçus. Elle co-administre également la page Facebook. Cynthie Blanchette est la vice-présidente de l’organisme. Elle s’occupe aussi du graphisme du journal en plus de gérer l’aspect impression avec l’imprimeur. Présentement, le poste de secrétaire de L’Ulricois est vacant. Nous invitons les gens intéressés à pourvoir ce poste à communiquer avec nous. Sylvain Lessard est trésorier et gère la comptabilité de l’organisme. Il sollicite aussi les entreprises de Saint-Ulric pour la publicité. Cathy Clément est administratrice et webmestre. C’est elle qui gère le courriel de L’Ulricois, met en page le site web, envoie le bulletin électronique et co-administre la page Facebook.
Les membres de la collectivité sont composés d’organismes, mais aussi de citoyens.

La ligue de balle molle contribue à la vie de L’Ulricois en prenant une publicité mensuelle pour remercier ses commanditaires. Le Cercle de Fermières, la Chorale de Saint-Ulric, le Club des 50 ans et plus, le CLDRB, le Club de ski de fond et raquettes de Saint-Ulric, le Comité 150e, le Comité d’entraide, le Comité des loisirs, la Fabrique, le Festival de Sculptures d’Art Populaire de Saint-Ulric, Le Gym St-Ulric, les Jardins communautaires, La Penderie, la Municipalité de Saint-Ulric et le Théâtre «Une petite gêne sur scène» passent par l’entremise de L’Ulricois pour annoncer leurs réunions et activités à venir, mais aussi pour revenir sur les activités passées. Et il y a aussi Francine Rémillard qui écrit sur le bien-être, Marie-Hélène Bouillon qui écrit sur l’école Mgr. Belzile, Julie Lussier qui écrit des informations que l’on peut retrouver au CISSS, Réal Lévesque qui écrit sur la famille et Sylvain Lessard qui écrit un éditorial.

Afin de rester viable, L’Ulricois a besoin premièrement de gens qui écrivent. Sans textes, le journal ne paraîtrait pas. Plusieurs organismes sont sensibilisés à cela et ont désigné un de leurs membres comme responsable de transmettre l’information de l’organisme au journal. Par contre, certains autres organismes ne sont pas réguliers dans leurs envois. Il faudra continuer à leur envoyer un courriel leur rappelant la date limite de remise des textes et les inciter à écrire. Aussi, il faut que les gens, les citoyens, nous écrivent: chronique de leur choix, opinion, texte divers, poème, histoire, bande dessinée, etc. Afin de rester viable, L’Ulricois a besoin de membres sur son conseil d’administration. Le départ annoncé de la présidente (décembre 2019), de la vice-présidente (juin 2019) et d’une des administratrices à la dernière assemblée générale annuelle a créé un grand vide difficile à combler.

L’Ulricois brille depuis déjà plusieurs années à Saint-Ulric, mais avec le nouveau professionnalisme qu’il connaît depuis les dernières années, son statut d’OBNL et le soutien de la part du ministère de la Culture et des Communications, nous espérons qu’il continuera à illuminer toute la municipalité.

Chronique du 150e

Précédent

Comité des fêtes du 150e, avis de convocation

Suivant

Lire plus dans Avril

You may also like

Août

L’Ulricois sur le terrain

Par Véronique Boucher Parc des Rives La nouvelle aire de jeux pour enfants est installée au Parc des Rives ! Avez-vous aussi remarqué la ...
Août

Chronique jardinage

Par Georgette Rémillard, vice-présidente des Jardins Communautaires de Saint-Ulric Mois d’août, mois de l’abondance, c’est aussi le mois des maladies. Les nuits étant ...
Août

Comité culturel de Saint-Ulric 

Par Jocelyne Rioux, présidente Un été bien rempli Pas de repos cet été pour le Comité culturel, puisque celui-ci participe aux différentes activités ...
Août

Fable à compléter

LE CORBEAU ET LE RENARD Maître Corbeau, sur l’arbre, Tenait une fleur. Maître Renard, de sa maison, Lui dit à peu près cela ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.