AvrilPlace aux lecteurs

Place aux lecteurs

0
Par Evelyne Normand
Monsieur Michel Caron maire de Saint-Ulric,
Je pense qu’il est grand temps de se poser des questions et d’analyser les vraies réponses pour savoir véritablement les retombées de nos décisions. Décisions qui auront des répercussions sur notre vie de citoyens et citoyennes au sein de notre village, dans son économie et son avenir, dans notre bien-être d’y vivre en toute sécurité et tranquillité…
Voici certaines questions que je me pose :
* Quelles seront les retombées économiques pour les citoyens versus les inconvénients sur la location d’immeubles (Airbnb, maison, chalet) ?
* Le fait que l’on se retrouve à changer constamment de voisinage et que nos enfants soient mis en situation d’être toujours sur leurs gardes face à des inconnus à proximité : est-il bienveillant de leur imposer cette situation lorsqu’elle n’est pas nécessaire à la vie financière de notre municipalité versus les complications de vie de famille et autre que cela peut impliquer ?
* La sécurité pour nos aînés et nos enfants dans notre village n’est-elle pas plus importante que d’avoir à gérer des touristes qui dégénèrent en vacances (party, boisson, drogue, perversion…) ?
* Pensez-vous que les personnes de l’extérieur vont être en mesure de faire respecter dans l’intégrité les lois de notre municipalité en étant à des kilomètres de leur propriété ?
* Vu le grand manque de logements pour accueillir de nouveaux résidents ou bien des membres de nos familles qui veulent se rapprocher de nous pour y vivre à temps plein, est-ce pertinent de faire passer les touristes, ou hommes d’affaires, versus les citoyens de notre village qui depuis des années ont travaillé à faire de notre village un endroit où il fait bon vivre en famille en toute liberté ?
* Est-il opportun de couper financièrement les hébergements qui sont certifiés, légaux et conçus pour accueillir les touristes comme nos auberges, gîtes, motels et hôtels qui ont parfois de la difficulté à survivre (nous ne serons pas éternellement dans les conséquences de la Covid) ?
En conclusion, j’espère de tout cœur que notre conscience collective soit à bon escient pour garder le bonheur de vivre dans ce magnifique village, où j’ai choisi et rechoisi d’y vivre en étant fière de ce qu’il était et de ce qu’il devenait en regardant les jeunes familles s’établir et travaillant à construire un avenir grandissant pour leurs enfants (comité des loisirs, activités familiales…) S’UNIR POUR GRANDIR !
Je, soussignée citoyenne de Saint-Ulric,
Evelyne Normand
10 mars 2022.

Le 5 mars: soirée canadienne à St-Ulric!

Précédent

Ateliers de chant à Saint-Léandre

Suivant

Lire plus dans Avril

You may also like

Juin

Place aux lecteurs

Par Micheline Desrosiers Pour vous tous Ulricois et Ulricoises, Sincères remerciements aux enseignantes mesdames Karine Bourque et Geneviève Fillion, qui ont supervisé leurs ...
Mai

Place aux lecteurs: avis de recherche

Par Francine Savard Avis de recherche Bonjour, Je cherche une dame nommée Lorraine Gauthier qui habiterait Saint-Ulric et qui aurait 86 ou 87 ...
Avril

Pâques

Par Danielle Ross Matin Dans le Pâques de mon enfance il faisait toujours beau sauf le Vendredi saint Car croyez-moi ce jour-là les ...
Avril

Présentation d’album: Ludmilla

Par David Lefebvre Ingrid St-Pierre Ludmilla Dans la lignée des Alexandra Stréliski, Jean-Michel Blais et Cœur de pirate avec son « perséides », c’est au ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.