Club des 50ans et +Info-OrganismesJuin

Des nouvelles du Club des 50 ans et plus

0

par Danielle Giguère, secrétaire

Cette pensée s’adresse personnellement à chacun d’entre vous

Chers membres,
Le temps s’est arrêté depuis deux mois déjà. Nous étions, l’équipe et moi, à vous préparer une rencontre en mars… …et voilà que nous étions à vous contacter quelques jours plus tard afin d’en faire l’annulation. Depuis, nous sommes chacun chez nous à nous demander comment et quand cette tragédie va se terminer.

Nous avons tous tellement d’interrogations! Quand la vie reprendra-t-elle son cours normal? Quand allons-nous pouvoir revoir famille et amis? Nous sommes tous confrontés à cette tempête pour la première fois, donc nous ne pouvons obtenir les réponses à ces questions.
Je crois sincèrement que de vivre ce drame dans notre belle région diminue énormément un certain stress plutôt que si nous devions le vivre en ville. Profitons de notre beau paysage en attendant que tout se tasse.

Moi et toute l’équipe sommes de tout cœur avec vous et avons hâte de vous retrouver. Le beau temps s’en vient cela va nous procurer un bien immense.
Je vous laisse sur cette phrase de Christopher Reeve: «Une fois que vous choisissez l’espoir, tout est possible.»

Un bel été à vous tous!

Le Cercle des fermières

Précédent

Chronique Bien-être: Que veut dire le mot SENS?

Suivant

Lire plus dans Club des 50ans et +

You may also like

Août

L’Ulricois sur le terrain

Par Véronique Boucher Parc des Rives La nouvelle aire de jeux pour enfants est installée au Parc des Rives ! Avez-vous aussi remarqué la ...
Août

Chronique jardinage

Par Georgette Rémillard, vice-présidente des Jardins Communautaires de Saint-Ulric Mois d’août, mois de l’abondance, c’est aussi le mois des maladies. Les nuits étant ...
Août

Comité culturel de Saint-Ulric 

Par Jocelyne Rioux, présidente Un été bien rempli Pas de repos cet été pour le Comité culturel, puisque celui-ci participe aux différentes activités ...
Août

Fable à compléter

LE CORBEAU ET LE RENARD Maître Corbeau, sur l’arbre, Tenait une fleur. Maître Renard, de sa maison, Lui dit à peu près cela ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.