DécembreInfo-Organismes

Comité culturel de Saint-Ulric 

0

Par Jocelyne Rioux, présidente

J’aime Noël…

J’aime Noël. Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Pour mille et une raisons. Pour les décorations, les lumières, l’ambiance, la tourtière, les cadeaux, le sapin, le réveillon, la messe de minuit, les robes à paillettes, et… le Père Noël. J’aime Noël. Pour voir tomber la neige, lire des contes, écouter des chansons de Noël, les chanter aussi, aussi bien les cantiques religieux que les chants populaires. Et que dire des films de Noël, ceux qui permettent de nous évader de la réalité de notre quotidien tout en étant certains que nous aurons droit à une fin heureuse ! J’aime Noël.

Pour ses rassemblements, ses préparatifs, ses vitrines de magasins. La famille, la parenté, les amis, les voisins, les gens paraissent tellement plus heureux et joyeux quand Noël approche. Mon amour pour la fête de Noël ne date pas d’hier. Ma tête et mon cœur sont remplis de souvenirs festifs, lumineux et si réconfortants. Un mélange de fébrilité et de mélancolie heureuse, d’euphorie indicible et de nostalgie inexplicable s’insère dans mon éventail d’émotions durant cette période de réjouissances, comme une parenthèse enchantée dans laquelle tout est possible. De l’enfant que j’étais, au grand-parent que je suis devenue, le temps des Fêtes est la période la plus faste de l’année qui regorge, aussi, de valeurs bienveillantes et positives.

Certains critiquent cette période, particulièrement intense, pour son opulence et ses cadeaux inutiles ou pour ses aspects plus superficiels et plus commerciaux. On a le droit de ne pas aimer Noël. Loin de moi l’idée de les rabrouer comme étant des rabat-joie, des Grinchs ou des anti- Noël, parce que je sais pertinemment que bon nombre d’entre eux, en cette période, n’ont guère le cœur à vaquer avec fougue à cette fête, parce qu’elle suscite de la tristesse, de l’anxiété ou qu’elle ramène des souvenirs douloureux dans ces circonstances particulières.

Noël n’est pas une journée ni une saison, c’est un état d’esprit. Noël fait écho à l’espoir. Pourquoi ne pas (re) croire au Père Noël et inscrire, à notre calendrier de l’Avent, des gestes empreints d’humanité, ceux-là mêmes qui font opérer la magie de Noël ? Offrons en cadeau les valeurs du cœur : la bienveillance, la solidarité, le pardon, la bonté, la générosité, la gentillesse, l’amour, le partage, la joie, l’espérance, l’entraide, l’attention, le don de soi, la gratitude, le plaisir, la paix et la disponibilité. Eh oui ! Le Père Noël existe, il vit en chacun de nous. Célébrons cette douce nuit autrement en rendant visite à une personne seule ou âgée, peut-être à la résidence l’Entre Gens ou à son domicile.

Encourageons un artisan, une artisane de notre milieu au marché de Noël les 17 et 18 décembre à l’école Mgr-Belzile, afin de lui signifier à quel point son travail est précieux. Sourions aux gens rencontrés sur notre passage lors de nos promenades dans les rues de notre village. Participons aux activités organisées par nos organismes qui s’investissent bénévolement. Transmettons nos encouragements et tous nos remerciements à nos enseignants et enseignantes, au personnel de soutien et à la direction de l’école Mgr-Belzile, ainsi qu’à tous ceux qui gravitent autour, parce qu’ils prennent si bien soin de nos enfants.

Clamons des bravos à notre chorale qui pratique sans compter les heures pour nous offrir de si beaux chants, et ce, en toutes circonstances. Lançons un appel téléphonique à une personne dans le besoin pour lui signifier notre disponibilité, notamment aux nouveaux arrivants. Félicitons chaleureusement l’équipe du Marché Dubé : nous avons une chance inouïe de l’avoir, grâce à elle, « ça n’arrête pas de ben aller ».

Soutenons nos agriculteurs, nos entreprises en achetant local. Prenons soin de nos infrastructures. Démontrons toute notre gratitude à nos artistes, ceux qui agrémentent nos vies par leur grand talent. Saluons la contribution du personnel et des élus municipaux pour maintenir et développer une qualité de vie à Saint-Ulric. Et répandons l’amour à foison dans notre belle municipalité.

Prenons soin des gens qui habitent notre quotidien et exprimons-leur à quel point nous les apprécions. Rappelons-leur toute l’importance qu’ils occupent dans notre existence. C’est ça, la magie de Noël ! J’aime Noël. C’est une belle occasion de prendre le temps de s’arrêter pour formuler les souhaits et les pensées qui sont souvent bousculés par notre vie quotidienne : cette période féérique me rappelle d’offrir le bonheur en tradition. Je clame haut et fort : « J’aime Noël ».

Le Comité culturel Saint-Ulric souhaite à tous les Ulricoises et Ulricois un très joyeux Noël ! Que la nouvelle année comble vos vœux les plus chers et qu’elle se déroule sous le signe de la paix et du bonheur ! Que l’esprit de Noël soit avec vous aujourd’hui et tout au long de l’année 2023 !

 

 

Comité d’entraide de Saint-Ulric: paniers de Noël

Précédent

Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric 

Suivant

Lire plus dans Décembre

You may also like

Février

Je bénévole, et vous ?

Saint-Ulric, municipalité amie des enfants et des ainés, vivante et dynamique, principalement grâce à ses nombreux comités. Le bénévolat fait partie intégrante de ...
Février

Comité culturel de Saint-Ulric

Par Jocelyne Rioux, présidente Décembre, un mois festif et bien rempli. La parenté est partie, la nouvelle année fait son entrée. À l’aube ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.