AoûtCollaborateurs

Présentation d’album: Klô Pelgag Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

0

par David Lefebvre

Klô Pelgag
Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

Le 3e opus de Klô Pelgag, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, d’abord annoncé au mois d’avril, fut finalement lancé le 26 juin dernier, en raison de la pandémie de la COVID-19 et de ses répercussions. Un des albums les plus désirés et attendus de l’année.

Nommé d’après un village sur une île dans le Bas-Saint-Laurent près de Trois-Pistoles, situé entre Rivière-Ouelle et Sainte-Anne-des-Monts, l’album plonge dans un moment sombre qui est ici imagé par la vision d’horreur que l’autrice-compositrice-interprète se faisait de cette municipalité lorsqu’elle était enfant et où elle est allée séjourner pendant quelques mois pour créer cet album.

Il en ressort une œuvre audacieuse, pertinente, planante et orchestrale de 12 chansons aux ambiances atmosphériques, à la poésie toujours colorée, digne de la signature bien définie de Pelgag, qui se laisse écouter de la première pièce jusqu’à la dernière. Cet album reflète une période sombre qu’a vécue la chanteuse dans les dernières années, mais aussi la lumière, l’équilibre et les repères qu’elle a retrouvés, explique celle qui est native de la Gaspésie. Deux pièces instrumentales ouvrent et ferment l’album telle une agréable parenthèse. Pour une première fois, la musicienne a signé quelques-uns de ses propres arrangements. La pochette est signée par la peintre française Florence Obrecht.

Coup de cœur : Où vas-tu quand tu dors?

klopelgag.com

Pas du luxe: C’est sain, c’est beau et ça dure longtemps

Précédent

Prévention incendie: les dangers du monoxyde de carbone lors d’activités de plein-air

Suivant

Lire plus dans Août

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.