CollaborateursNovembre

Pas du luxe : les bons objets ne sont jamais des dépenses futiles

0

par Chantal Poirier

Les bons objets ne sont jamais des dépenses futiles

Jean Lavallée exerce le métier de chausseur. Depuis près de 40 ans, il fabrique des chaussures de cuir sur mesure d’une rare qualité. Basé à Lévis, il offre un large éventail allant des bottes de marche aux sandales et aux fins escarpins. L’expérience est unique : il mesure vos pieds individuellement à plusieurs endroits et sous plusieurs angles afin que le soulier s’adapte parfaitement à la morphologie de chacun de vos pieds.

Crédit photo : Émilie Couture

N’ayez crainte. Une chaussure signée Jean Lavallée vaut pleinement l’investissement. En plus d’être ultra-confortable, elle est durable et surtout réparable, par lui-même ou par un cordonnier d’expérience. Vous paierez bien entendu plus cher que pour des chaussures achetées en magasin mais n’oubliez pas que celles de Jean dureront beaucoup plus longtemps, peut-être 3, 8 ou 15 fois! C’est rentable, vous verrez.

Jean a surtout appris son métier « sur le tas ». À l’époque, en 1981, il a commencé par la fabrication de sandales de cuir. Selon lui, c’était assez facile de trouver un marché, l’effet de mode aidant. «Tu gagnes un peu ta vie en faisant des sandales, tu en vends. Si tu es moindrement habile, tu t’améliores et tu apprends. Finalement ça va évoluer et c’est ainsi que tu en fais ton métier. Mais il faut évoluer, sinon tu restes là.» Il offre d’ailleurs depuis une dizaine d’années des bottes d’hiver et des bottes de randonnée. Comme quoi, on n’arrête jamais d’évoluer.

Il a tout de même suivi un cours en 1984 en fabrication de chaussures sur-mesure dans un Centre de formation professionnelle. Malheureusement, aujourd’hui, aucune école n’offre de formation reconnue de cordonnerie ou de design et fabrication de chaussures. Le Centre des métiers du cuir de Montréal offre à l’occasion des « classes de maîtres » en chaussures (destinées aux maroquiniers.ères et artisan.e.s qui ont déjà certaines connaissances de base du travail du cuir). Il faut maintenant user d’autonomie et de débrouillardise pour apprendre ce métier utile et indémodable.

À l’aube de la retraite, Jean prévoit tout de même continuer quelques d’années car il a une clientèle locale nombreuse. Les Salons de Métiers d’art auxquels il participe chaque année depuis longtemps, sont évidemment annulés cette année.

Pour prendre un rendez-vous : 418-835-6191
Sur Facebook : Chaussures Jean Lavallée

Conseil des Métiers d’art du Québec : www.metiersdart.ca

Centre des Métiers du Cuir de Montréal : www.cmcm.qc.ca

 

Sondage sur vos préférences

Précédent

Présentation d’album : Daniel Bélanger Travelling

Suivant

Lire plus dans Collaborateurs

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.