CollaborateursFévrier

Mgr-Belzile sous la loupe

0
Par Marie-Hélène Bouillon, agente de réadaptation
Février signifie aussi que nous sommes déjà à la mi-année scolaire. Depuis la fin de l’automne, nous avons eu la chance de participer au programme UNITÉ sans violence, Exprimez-vous !, en partenariat avec un policier de la Sûreté du Québec et grâce au financement de l’école, de la Sûreté du Québec et de l’organisme Échec au crime. Les élèves impliqués sont ceux de la 5 et 6e année.

Crédit photo : Marie-Hélène Bouillon

Au cours des dernières semaines, les élèves membres de « l’UNITÉ sans violence » iront visiter toutes les classes de l’école pour expliquer leur rôle. Ils profiteront de l’occasion afin de rappeler à tous l’importance de ne pas tolérer la violence et de s’exprimer. De plus, ils seront attentifs aux comportements violents qui se manifesteront en classe, dans les corridors et dans la cour d’école. Finalement, ils pourront souligner les bons comportements des autres élèves au moyen de billets de récompense.
Le programme s’inscrit dans la continuité de notre code de conduite scolaire. Les jeunes sont très motivés à faire partie de l’escouade ! Une belle source de motivation.
À suivre

Entrevue avec Benoit Lévesque, partie 1: un ancien Ulricois

Précédent

Présentation d’album: Medium plaisir

Suivant

Lire plus dans Collaborateurs

You may also like

Collaborateurs

Espoir 

Par AJ Bordeleau Je m’attends à beaucoup ! Il y a des mois que je t’attends Ça prend du temps Pour un beau printemps. ...
Collaborateurs

Les bouquineries

Par Anick Arsenault Bijou de banlieue de Sara Hébert Un pastiche des guides dans lesquels on rassemblait conseils et codes de bienséance pour ...
Février

Mot du maire

Par Michel Caron Bonjour citoyennes et citoyens de Saint-Ulric. En premier lieu, le journal L’Ulricois n’étant pas publié en janvier, j’aimerais vous souhaiter ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.