CollaborateursNovembre 2018

Bien-être

0

 

par Francine Rémillard, massothérapeute

Le symbole de l’arbre

Les gens qui entrent dans nos vies se comparent à un arbre: ses feuilles, ses branches, ses racines.

Comme les feuilles, certaines relations sont temporaires, se terminent, et s’en vont facilement et naturellement. Elles sont là pendant une phase et ont une durée limitée.

D’autres se comparent aux branches. Elles durent plus longtemps, ont plus d’impact, mais peuvent se fragiliser, casser, se déconnecter du tronc.

Puis, d’autres relations se comparent à des racines. Elles sont profondes, fortes et même parfois permanentes.

Lorsque les feuilles tombent, que les branches cassent, les racines demeurent et portent en elles la force de vie.

Acceptons le rôle de chaque personne qui nous côtoie, il n’y a pas de hasard…

Hugo Simoneau performe

Précédent

Mgr. Belzile sous la loupe

Suivant

Lire plus dans Collaborateurs

You may also like

Collaborateurs

Mgr-Belzile sous la loupe

Par Marie-Hélène Bouillon, agente de réadaptation Novembre est passé, la neige est arrivée et nous filons droit vers le congé des fêtes qui ...
Collaborateurs

Littérature jeunesse

Par Véronique Boucher L’hiver, ce parfait moment pour commencer la lecture d’un bon livre, enveloppé dans une couverture avec en prime, feu de ...
Collaborateurs

Les bouquineries    

  Par Anick Arsenault En lutte Fabien Toulmé Dans cette bande dessinée, les parcours de trois militantes sont racontés en une centaine de ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.