AoûtInfo-Municipalité

Les responsabilités environnementales de la MRC de la Matanie à l’égard des ciyoyen.nes

0

Établie en janvier 1982 en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, la Municipalité Régionale de Comté (MRC) de Matane, devenue en 2013, la MRC de La Matanie, avait pour mission première le développement harmonieux et cohérent de son territoire à travers le mandat fondamental d’élaborer un schéma d’aménagement et de dévoppement et d’assurer la conformité au schéma des plans et règlements des municipalités locales.

Au fil des ans, d’autres responsabilités se sont ajoutées au mandat principal, dont certains champs faisant partie de la gestion de l’environnement. En environnement, la MRC de La Matanie intervient notamment dans l’élaboration et le suivi de la mise en œuvre du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR), la coordination régionale de la vidange des eaux usées des résidences isolées et la gestion des cours d’eau sous sa compétence.

Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR)
En vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement, la MRC de La Matanie doit élaborer un PGMR. Celui-ci est un document qui sert à planifier la manière dont seront gérées les matières résiduelles générées par les résidences et les industries, commerces et institutions (ICI). Les mesures de gestion des matières résiduelles sont élaborées par la MRC de La Matanie et mises en application par les municipalités locales.

Les matières résiduelles générées comprennent, entre autres, les matières recyclables (papier, carton, plastique, verre, métal), les matières organiques putrescibles, les matériaux de construction, de rénovation et de démolition (CRD), les résidus domestiques dangereux (piles, batteries, peinture, etc.) et les résidus électroniques (ordinateurs, téléphones cellulaires, etc.).

L’une des mesures du PGMR de la MRC de La Matanie vise l’implantation par les municipalités locales de la collecte et du traitement des matières organiques compostables d’ici 2022, conformément à la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. Les mesures du PGMR visent, à terme, à réduire la quantité de déchets générés annuellement par habitant sur le territoire.

En effet, les résultats d’une étude de caractérisation des matières résiduelles réalisée pour la MRC de La Matanie révèle que les Mataniens génèrent deux à trois fois plus de déchets que de matières recyclables. Les résidents de la municipalité de Saint-Ulric fait partie des Mataniens qui génèrent plus de déchets par habitant sur le territoire. Les Ulricois produisent en moyenne annuellement 396 kg de déchets par habitant, alors que la moyenne de la MRC est de 311 kg par habitant, par année. Pour des détails sur le bilan du PGMR de 2016 à nos jours, veuillez consulter les rapports de suivi sur le site web de la MRC de La Matanie.

Vidange des eaux usées des résidences isolées
Depuis 1991, en collaboration avec les municipalités locales, la MRC de La Matanie coordonne la vidange des eaux usées des résidences isolées du territoire. Ce service a pour but d’assurer à la population que les résidences non desservies par un réseau d’égout municipal sont également vidangées afin de protéger et de maintenir la qualité de l’environnement. Le maintient de la qualité des eaux des lacs autour desquels existe un noyau bâti est tributaire de ce service.

Les vidanges sont réalisées tous les deux ans pour les résidences utilisées à l’année et tous les quatre ans pour les chalets. Un calendrier de vidange est préétabli à chaque saison et un avis indiquant la période prévue pour la vidange dans chaque municipalité est acheminé aux personnes concernées.
La MRC de La Matanie a développé un outil logiciel de suivi de la vidange des eaux usées en vue d’en faciliter la gestion et le suivi. Ainsi, près de 1 450 installations septiques sont vidangées chaque année sur le territoire, dont près de 500 en moyenne tous les deux ans à Saint-Ulric. Pour plus de détails, consultez l’onglet “Gestion des matières résiduelles” du site web de la MRC de la Matanie.

Gestion des cours d’eau
La MRC de La Matanie est responsable de veiller au libre écoulement des eaux des cours d’eau sous sa compétence. Concrètement, lorsqu’elle est informée, la MRC de La Matanie doit enlever dans un cours d’eau les obstructions qui constituent une menace à la sécurité des personnes ou des biens.
Dans le cadre de sa compétence exclusive relative aux cours d’eau de son territoire, les travaux d’aménagement qui modifient le fond et la forme d’un cours d’eau doivent être autorisés par le Conseil de la MRC. Il en est de même pour les travaux d’entretien de cours d’eau en milieu agricole.
Les travaux d’entretien des cours d’eau en milieu agricole visent les cours d’eau qui, par le passé, ont déjà fait l’objet de travaux d’aménagement. Ces travaux, réalisés à des fins de drainage agricole, ont pour objectif d’enlever les sédiments accumulés sur un tronçon ou sur toute la longueur d’un cours d’eau. En plus de l’autorisation du Conseil de la MRC, une autorisation du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques du Québec et, dans certains cas, de Pêches et Océans Canada est requise.

Au cours des dernières années, la MRC de La Matanie a réalisé à Saint-Ulric des travaux d’entretien de trois tronçons de cours d’eau totalisant plus d’un kilomètre de longueur.

Autres champs d’intervention
En plus des champs de compétence spécifiques mentionnés précédemment, la MRC de La Matanie, par le support qu’elle apporte aux municipalités locales, contribue à faire mettre en place des normes visant le respect des zones de contraintes naturelles (plaines inondables, secteur à risque de décrochement, etc.) et anthropiques, à maintenir la beauté des paysages, à protéger les sources d’approvisionnement en eau potable, etc.

Dans le cadre de son Énoncé de vision pour 2030, la MRC de La Matanie vise, entre autres, par le développement du transport collectif à réduire les émissions des gaz à effet de serre et à favoriser l’intégration des principes d’économie circulaire dans les activités des entreprises.

La campagne Nourrir notre économie en Matanie

Précédent

Compte-rendu de l’AGA de L’Ulricois

Suivant

Lire plus dans Août

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.