Décembre 2013Info-OrganismesPlace aux lecteurs

Le Comité d’entraide de Saint-Ulric et nous!

0
Info-Organismes
par Delphine Charmoille, rédactrice

solidarité1

La grande Guignolée des médias commence demain 5 décembre jusqu’au 24.

Nous sommes tous sensibilisés par ces grandes campagnes pour de grandes causes, et c’est parfait. Seulement, il existe aussi des comités plus petits, plus proches, qui œuvrent à plus petite échelle, à plus petit budget…

Les paniers de Noël

C’est le cas du Comité d’entraide de Saint-Ulric, composé de 3 bénévoles dévouées, dont madame Fernande Charette avec qui je me suis entretenue ce matin.

Le Comité s’occupe, entre autres, de la confection des paniers de Noël pour les familles de Saint-Ulric qui en expriment le besoin.

La demande est malheureusement toujours croissante et cette année encore, il en faut plus. Il me paraissait donc nécessaire de faire ma part pour inviter mes concitoyens à prioriser leurs dons pour notre communauté.

Cette année, à Saint-Ulric, il y a 25 familles qui ont besoin de notre soutien, de notre charité et de notre solidarité. C’est en effet le nombre de paniers de Noël humblement demandés au Comité d’entraide…

25 familles qui se contenteront de regarder les étalages des épiceries, qui n’auront pas de spécial le soir du 24 décembre, sauf si Fernande, Lucile et Éva sont capables de réunir les dons et les denrées dont elles ont besoin pour les aider, pour leur faire plaisir.

« C’est plus facile de donner que de demander » souligne madame Charette, et je suis d’accord avec elle.

Tous les dons, en argent ou en denrées non périssables recueillis à Saint-Ulric, restent à Saint-Ulric, pour aider la communauté de Saint-Ulric. C’est pour moi important d’avoir la certitude que ce que je donne va, en priorité, à ceux-là même que je côtoie.

Ça se passe tout près de moi, pas à des centaines de kilomètres… Donc, il y a sûrement certaines de ces 25 familles que je croise de temps à autre, tout comme vous, sans savoir qu’elles vivent des difficultés.

Les dons en argent sont acceptés dans les enveloppes prévues à cet effet, disponibles à l’église le dimanche, à la caisse Desjardins de Saint-Ulric et au marché Dubé qui stocke aussi les dons en denrées non périssables. Ils pourront vous guider sur le genre de produits acceptables si vous ne savez pas trop ce qui est adéquat.

Chacun des paniers de Noël préparés contient de la nourriture pour une valeur approximative de 125$.

Un comité de proximité qui oeuvre toute l’année

Le Comité d’entraide accomplit un travail impressionnant auprès de la communauté ulricoise, et ce 365 jours par an, pas seulement à Noël. En effet, comme le précise madame Charette « on mange toute l’année!» Ainsi, en cas de coup dur comme un incendie, une perte d’emploi, selon votre situation, vous pourrez compter sur le Comité d’entraide de Saint-Ulric pour vous soutenir dans l’urgence, au mieux de ses possibilités.

Soyons fiers! Soyons généreux envers notre village! Faisons une différence! Encourageons nos amis, nos voisins à donner ici, chez nous.

Si on se serre les coudes, on mettra du bonheur dans chacun des foyers de Saint-Ulric le 24 décembre prochain!

Invitation au souper de Noël du Club des 50+ de Saint-Ulric

Précédent

Nadine Turcotte nommée conseillère en développement rural à la MRC de la Matanie

Suivant

Lire plus dans Décembre 2013

You may also like

Août

L’Ulricois sur le terrain

Par Véronique Boucher Parc des Rives La nouvelle aire de jeux pour enfants est installée au Parc des Rives ! Avez-vous aussi remarqué la ...
Août

Chronique jardinage

Par Georgette Rémillard, vice-présidente des Jardins Communautaires de Saint-Ulric Mois d’août, mois de l’abondance, c’est aussi le mois des maladies. Les nuits étant ...
Août

Comité culturel de Saint-Ulric 

Par Jocelyne Rioux, présidente Un été bien rempli Pas de repos cet été pour le Comité culturel, puisque celui-ci participe aux différentes activités ...
Août

Fable à compléter

LE CORBEAU ET LE RENARD Maître Corbeau, sur l’arbre, Tenait une fleur. Maître Renard, de sa maison, Lui dit à peu près cela ...

1 Commentaire

  1. Je salue fortement l,action bénévole des trois personnes ci-nommées,c,est un levier essentiel au dynamisme que doit se forger le village mais qu’en est-il de jeunes bénévoles toujours et continuellement absents????

    1. Les jeunes de l’école de Saint-Ulric sont très impliqués dans la campagne de financement du Comité, ainsi que leurs parents. Pour les autres, quelquefois, la conscientisation sociale prend quelques années à se forger monsieur Bouchard. Ne perdons pas espoir d’une relève 🙂

  2. J’aimerais dans un premier temps souligner le travail acharné de ces précieux bénévoles qui œuvre dans l’ombre, contribuer à cet activité permet d’amener une petite lumière pour éclairer mon environnement social à agir et diffuser et participer à cet activité qui amène un peu de réconfort aux plus démunis de notre communauté pendant la période des fêtes…..

    1. Merci de votre contribution fidèle et assidue, année après année madame Gaudreau.

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.