Info-MunicipalitéMars

Bilan annuel de la qualité de l’eau potable pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2018

0

par Félix-Antoine Tremblay-Martin, adjoint au contrôle qualité, Nordikeau

Trihalométhanes

Les trihalométhanes (THM) sont un groupe de substances chimiques qui peuvent contaminer l’eau potable. Les THM se forment lorsque le chlore utilisé pour désinfecter l’eau réagit avec les matières organiques naturelles (végétation, feuilles mortes, etc.) présentes dans l’eau. La contamination par les THM se produit surtout dans les réseaux d’eau potable alimentés par une eau de surface, comme les lacs ou les rivières. La concentration de THM dans l’eau tend à augmenter pendant l’été et au début de l’automne.
Au Québec, la norme pour la concentration de THM est de 80 microgrammes/litre (80 µg/L). Il s’agit d’une moyenne annuelle à ne pas dépasser. Ce sont les responsables des réseaux d’aqueduc, dont les municipalités, qui ont la responsabilité de s’assurer du respect de cette norme.

Risques pour la santé
Une personne peut être exposée aux THM présents dans l’eau courante de trois façons:

-En buvant de l’eau;
-En respirant des vapeurs d’eau;
-Par contact de l’eau contaminée avec la peau pendant le bain ou la douche.
L’exposition prolongée (pendant au moins 20 ans) à une concentration élevée de THM dans l’eau pourrait faire légèrement augmenter le risque de cancer de la vessie.

01
Si les responsables des réseaux d’aqueduc de votre municipalité vous informent que les niveaux de THM de l’eau du réseau sont élevés, vous ne devez pas nécessairement cesser de consommer l’eau du robinet. Cependant, vous pouvez prendre des mesures préventives et réduire votre exposition aux THM:
-Si vous utilisez un pichet, remplissez-le et placez-le au réfrigérateur sans couvercle pendant 24 heures avant de consommer l’eau. Cela permettra aux THM de s’évaporer en partie dans l’air;
-Lorsque vous prenez un bain ou une douche, ouvrez une fenêtre ou faites fonctionner le ventilateur pour bien aérer la salle de bain;
-La consommation d’eau embouteillée peut constituer une solution de rechange à l’eau du robinet si la contamination aux THM est importante;
-Vous pouvez aussi utiliser un appareil pour traiter l’eau, comme un pichet filtrant, ou installer un filtre sur le robinet ou sous l’évier. Ces appareils doivent être certifiés conformes à une norme NSF/ANSI concernant l’élimination des substances organiques volatiles. Vous devrez entretenir régulièrement ces appareils selon les directives du fabricant.
Même si l’eau du robinet est contaminée par les THM, vous pouvez continuer de l’utiliser pour:
-Vous brosser les dents;
-Laver les fruits et les légumes;
-Préparer les aliments faits avec de l’eau, comme la soupe et le riz;
-Laver la vaisselle et les vêtements.
Vous pouvez préparer le lait maternisé avec de l’eau du robinet, à condition d’avoir fait bouillir cette eau à gros bouillons durant au moins une minute. Les THM seront évaporés et, de plus, vous vous assurez de détruire tous les microbes.

Embarquez dans l’aventure du Journal L’Ulricois

Précédent

Assemblée générale annuelle de L’Ulricois

Suivant

Lire plus dans Info-Municipalité

You may also like

Info-Municipalité

Le mot du maire

Par Michel Caron Bonjour citoyennes et citoyens de Saint-Ulric, Notre centre communautaire verra le jour au cours de l’année 2023. Nous sommes particulièrement fiers ...
Info-Municipalité

Le mot du maire

Par Michel Caron, maire de Saint-Ulric Bonjour citoyennes et citoyens de Saint-Ulric. Nous sommes déjà à la prémisse de l’automne avec tout ce ...

Commentaires

Laisser un message

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.